Quels sont les logiciels Wiki les plus utilisés ?

De Crea Coffee

Qu'est-ce qu'un Wiki ?[modifier | modifier le wikicode]

Un wiki est un site internet, public ou privé, sur lequel plusieurs utilisateurs peuvent collaborer pour construire un ensemble de donnés structuré.

La principale différence avec un outil de gestion de contenus classique comme WordPress est les facilités qui sont données pour l'écriture d'un article à plusieurs mains.

Les wikis publics intègrent aussi souvent la possibilité pour n'importe quel utilisateur de participer à l'écriture d'un article sans avoir à demander la permission.

Ce mode de collaboration est très puissant pour la génération de contenus par une communauté. Il s'accompagne d’outils de modération très performants pour faciliter la relecture et la correction par les administrateurs.

Dans une communauté Wiki active de taille moyenne on estime que 90% du contenu est écrit par 1 à 5 membres réguliers. Cela facilite la modération. Le plus gros Wiki sur Internet est Wikipedia, qui compte quelques centaines de membres réguliers qui écrivent 50% du contenu. Dans tous les cas les études montrent que les Wikis qui permettent aux membres non inscrits de participer enregistrent une meilleur croissance, car cela permet aux nouveaux venus d'avoir un parcours progressif d'intégration.

A l'inverse de ces modèles très ouverts, les wikis sont aussi utilisés en entreprise, pour la création de documentation, l'écriture et le stockage des procédures, le transfert de connaissances… Les wikis d'entreprise ont notamment pour particularité d'intégrer un système de gestion des droits très fin.

Les moteurs wiki grand public[modifier | modifier le wikicode]

Mediawiki[modifier | modifier le wikicode]

UI Mediawiki.png Mediawiki est le moteur qu’utilise Wikipedia. C'est aussi le moteur de ce site.

Il est particulièrement stable et abouti, avec la capacité à gérer de petits sites comme de très gros sites. C'est un choix populaire qu'on retrouve régulièrement sur le Web. Son utilisation par Wikipedia garantit aussi la pérennité du projet.

Mediawiki a longtemps souffert de la réputation d'être peu intuitif pour les nouveaux venus. Cette faiblesse a depuis largement été corrigée par la Wikimedia Usability Initiative et le développement d’un éditeur de texte visuel évitant d’écrire du code : Visualeditor. A noter quand même que ce dernier nécessite le logiciel node.js, qui n'est pas toujours disponible sur les hébergements mutualisés. D’autres éditeurs un peu moins aboutis mais fonctionnels sont disponibles en remplacement.

Mediawiki propose également un outil presque unique en son genre et très utile pour la structuration des données : Semantic Mediawiki. Si on écrit dans un article “Berlin est la capitale de l'Allemagne.” avec la bonne syntaxe, un autre utilisateur peut demander au site : “ qu'elle est la capitale de l'Allemagne ?” et obtenir la réponse. Il pourrait aussi lister en un clic toutes les capitales en face de chaque pays. Associé à l'outil de formulaires PageForm cela permet de créer des bases de données structurées faciles à remplir et puissantes dans le rendu ses informations.

DokuWiki[modifier | modifier le wikicode]

UI DokuWiki.png Une solution légère sans base de données. DokuWiki est le moteur le plus répandu pour les petits wikis, comme la documentation d'un projet. Pour autant, il propose des outils relativement avancés avec une belle collection de modules additionnels.

Il existe beaucoup d'autres moteurs de Wikis publics mais à ce stade aucune raison d'en citer un plutôt qu’un autre. Une liste assez complète peut être trouvée sur Wikipedia : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_de_logiciels_wiki ou via Wikimatrix, qui propose aussi un outil d'aide au choix : https://www.wikimatrix.org/.

Les wikis d'entreprise[modifier | modifier le wikicode]

XWIKI[modifier | modifier le wikicode]

Cocorrico ! Le premier de cette série et certainement la solution d'entreprise la plus aboutie est à l'initiative d'une entreprise Française. XWIKI possède tout l'arsenal pour le déployement d'un Wiki ou d'un ensemble de Wikis dans un réseau d'entreprise. Gestion des droits fine, ergonomie très agréable, multiples espaces de travail, gestion des documents, recherche avancée, outil dédié à la veille, gestion des flux de validation, outils de gestion de projet… Et si quelque chose manque XWIKI propose même un outil visuel intuitif pour créer des modules additionnels sans écrire une seule ligne de code. XWIKI est disponible en OpenSource mais les entreprises apprécieront les offres de service clef en main.

Confluence[modifier | modifier le wikicode]

C'est le classique américain des outils de Wiki en entreprise. Assez similaire en fonctionnalités à XWIKI. L'entreprise édité aussi Jira, un outil de d'organisation dédié à projets informatiques, qui se couplé très bien à Confluence.

TWIKI et FosWiki[modifier | modifier le wikicode]

Le second est un fork du premier, créé après des désaccords entre le créateur et la communauté. TWIKI est le pionnier des moteurs Wiki d'entreprise. Il a été une source d'inspiration importante pour XWIKI. Son ergonomie accuse son âge, les utilisateurs avancés et les administrateurs devant parfois mettre les mains dans le cambouis et écrire du code pour le personnaliser. TWIKI n'en reste pas moins une solution d'entreprise très aboutie et totalement Open Source, soutenue par une communauté active de prestataires.

Google Sites[modifier | modifier le wikicode]

Ne vous laissez pas piéger par l'apparence un peu désuète des Google Sites. Ce sont des Wikis d'entreprise parmi les plus faciles à prendre en main et les plus flexibles, ce qui leur permet d'afficher un très bon taux adoption par les utilisateurs après déploiement.

Ils sont peu adaptés en tant que Wiki ouverts au public car l'édition nécessite un compte Google et une invitation.

Zoho Wikis[modifier | modifier le wikicode]

Zoho propose une suite bureautique cloud concurrente de la Google Suite. Les Wikis Zoho répondent bien aux besoins basiques de collaboration en mode Wiki.

Microsoft Sharepoint[modifier | modifier le wikicode]

Les sites Sharepoint sont en fait des Wikis. Ils présentent l'avantage d'être bien intégrés avec le système de gestion des documents Sharepoint. Pour le reste, ce sont des Wikis simples sans grand florilège de fonctionnalités.

Trac[modifier | modifier le wikicode]

Trac est une forge, un système de gestion des projets informatiques. Il intègre un wiki pour la documentation projet. Il est utilisé en entreprise mais aussi en tant que support de collaboration pour les projets Open Source.

Les outils de gestion des contenu proposant des modules Wiki[modifier | modifier le wikicode]

Drupal Wiki[modifier | modifier le wikicode]

Une initiative allemande pour créer une version de Drupal orienté Wiki. Pas testé. N'hésitez pas à faire part de vos impressions sur cette page en utilisant le bouton en forme de crayon en haut à droite.

WordPress Wiki[modifier | modifier le wikicode]

WordPress propose plusieurs plugins pour gérer les pages Wiki. S’ils ne sont pas aussi abouti qu’un mediawiki, c'est une bonne option pour ceux qui veulent une plate-forme mixte avec un blog et un wiki, avec l'avantage de bénéficier de magnifiques thèmes graphiques clef en main et d'innombrables plugins. Il est aussi possible d'installer BuddyPress pour transformer le tout en plate-forme collaborative réseau social + blog + wiki. WordPress est le système de gestion de contenus le plus utilisé au monde. Il est open source, avec de nombreuses offres de service gravitant autour si besoin est.

Dassault Systèmes SWYM[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit d'un outil de collaboration extrêmement complet intégré à la suite 3D Expérience. Il propose entre autres options, un Wiki d'entreprise.

Les logiciels de réseaux social avec des fonctions Wiki[modifier | modifier le wikicode]

À noter que ces logiciels adoptent une présentation des contenus en flux, à la manière de Facebook, tandis que les outils Wiki traditionnels présentent une page d’accueil avec des liens, plus proche d'un site traditionnel. Les premiers sont donc plus adaptés aux discussions tandis que les Wikis traditionnels sont plus adaptés à la co-création d'un ensemble de donnés structuré.

Elgg[modifier | modifier le wikicode]

Elgg est l'un des moteurs de réseau social de niche open source le plus utilisés. Il propose de créer différents types de contenus au sein de groupes : articles, discussions, documents… et pages Wiki collaboratives.

Drupal Commons[modifier | modifier le wikicode]

Il ne s'agit pas d'un module additionnel de Drupal mais d'une version entièrement dédiée à la collaboration. Il est très semblable à Elgg mais avec une interface par défaut proche de Facebook, très intuitive. Ce moteur est également open source.

Bluekiwi[modifier | modifier le wikicode]

Une solution de réseau social d'entreprise très abouti. L'interface rappelle le mur de groupes Facebook mais avec des outils professionnels. Il propose de créer plusieurs types de contenus, comme des articles de blog, des questions/réponses, des fils de discussion… et des articles Wiki. A côté de cela il intègre bien sûr tous le outils nécessaires à l'entreprise comme la gestion avancée des droits utilisateur et un moteur de recherche puissant. Bluekiwi est une initiative française.

Jive[modifier | modifier le wikicode]

L'équivalent de Bluekiwi outre atlantique. Également un très bon réseau social d'entreprise.