1 Réponses
Photo du profil de Sacha LamnaSacha Lamna answered 3 mois ago

Il y a déjà un article sur Crea.Coffee qui fait le point sur les différents outils disponibles pour suivre les actualités. Je n’ai rien à ajouter à cette liste si ce n’est qu’il ne faut vraiment pas hésiter à autoriser l’usage de Facebook et Twitter au travail pour ceux qui font de la veille car ce sont les principaux médias au travers desquels sont partagées les nouvelles. Faute de quoi une solution sera de se faire une liste de flux RSS directement dans Outlook.
Les outils ne font pas tout ! Faut-il encore cibler précisément les nouvelles qui nous intéressent pour éviter de passer trop de temps « surfer » sur des articles mal ciblés.
La première chose est de bien choisir ses sources. Certains blogs ou certains Twittos (habitant de la planète Twitter) ont une ligne éditoriale assez carrée. Cela permet de savoir rapidement si a intérêt à la suivre. Quitte à se tromper et le supprimer de la liste un peu plus tard. Il ne faut pas hésiter à conserver une liste propre et bien ciblée pour plus d’efficacité.
Il est aussi très intéressant de collaborer entre membres d’une même entreprise ou d’un groupement d’intérêt. Certains outils permettent de partager la veille en interne : BlueKiwi, Jive, XWiki Watch, Yammer, Sharepoint…
Les fédérations, syndicats professionnels, centres techniques comme le CETIM, proposent une veille technique (souvent partiellement payante) bien ciblée. Très intéressant à suivre donc…
Enfin il existe des « Intelligences artificielles » qui permettent de faciliter le tri des sources. En tête : Facebook, qui filtre votre mur pour n’afficher que les contenus les plus susceptibles de vous intéresser… Dans la catégorie pro on pourra citer Netvibes, une startup née en France.