• Thibaut a adressé une note au groupe Logo du groupe Imagine si...Imagine si… il y a 3 mois et 3 semaines

    [idée de jeu] Artisanat social à la mode alchimie.

    L’idée est de mixer le principe des jeux type Alchemy, avec des jeu de développent d’un territoire et de simulation économique. Vous pouvez participer en cliquant sur « modifier » en haut à gauche.

    //Le laboratoire d’alchimie//

    Permet de découvrir des recettes et de produire soit même à l’unité On découvre en essayant des mélanges. Chaque mélange coûte des points d’alchimie qui se rechargent chaque jour. A peu près toutes les combinaisons simples donnent quelque chose. La création dépend des ingrédients et des conditions.

    Exemple de conditions:
    – froid
    – pression
    – magie

    Exemple d’ingrédients:
    – eau
    – terre
    – bois

    Les 4 éléments de base (eau, terre, feu, air) sont disponibles en quantité illimité. Les autres doivent être achetés ou créés.

    //Les domaines//

    Le domaine du joueur est initialement constitué de terres et du laboratoire. Le joueur peut le développer en y installant des pnj, comme les artisans et les paysans.

    Certains bâtiments, comme les bibliothèques, les décorations, permettent d’augmenter l’attractivité du domaine, ce qui a pour effet d’attirer de meilleurs artisans et de réduire le salaire demandé.

    //Les villes//

    Les domaines des joueurs sont situés en periferie d’une grande ville, dans laquelle se trouvent les principaux services communs, comme le marché. Le joueur peut aussi acheter des ateliers en ville pour y placer des pnj ou un hôtel particulier.
    Le marché

    On trouve un marché dans chaque grande ville. C’est ici que se font les échanges entre les joueurs. Passer Le marchandises d’un marché à l’autre implique un temps et des coûts de transport, de même que, dans une moindre mesure, de le transférer du domaine au marché. Transporter des marchandises de marché en marché peut s’avérer une activité lucrative étant donné que le cours peut varier d’une ville à l’autre.

    //Les artisans//

    Les artisans transforment des matières premières en objets ouvragés. Par exemple, un forgeron crée des objets en métal, comme des socles de charrue ou des armes. Les pnj peuvent travailler lorsque le joueur est hors ligne. Il est donc possible de programmer leur production.
    Pour trouver un artisan le joueur crée un atelier et dépose une annonce. Plus l’atelier est bon, plus le joueur aura des propositions d’artisans de niveau élevé.

    Le joueur rétribue ses artisans avec un salaire qui doit être payé toutes les semaines. Si le salaire n’est pas payé pendant deux semaines l’artisan interrompt sa production. Au bout d’un mois, il démissionne et le joueur doit chercher un nouvel artisan.

    Le salaire demandé par un artisan dépend de son niveau. L’artisan gagne de la compétence en s’exerçant à créer de nouveaux objets. Un artisan de meilleur compétence produit des objets plus rapidement et réussit plus facilement les objets complexes. Un artisan de moins bonne compétence échoué plus souvent en créant des objets complexes, ce qui consomme de la matière et du temps. Au fur et à mesure qu’il gagne de la compétence, l’artisan peut demander des augmentations de salaire. Si vous ne répondez pas à sa demande, il peut se mettre à répondre aux offres d’autres joueurs. Il reste toujours plus intéressant d’avoir en interne un artisan et de le faire monter en compétence, que d’en embaucher un de même compétence sur le marché. Les artisans vivant dans les domaines sont d’ailleurs en ce sens plus coulants que ceux des villes où la compétition se fait plus sentir.

    Les ateliers d’artisans peuvent être créés dans le domaine du joueur ou dans les villes. Les ateliers des villes sont plus cher et attirent des artisans de plus grande qualité. Les ateliers des domaines sont meilleur marché et plus rentables si vous voulez faire progresser un jeune artisan.
    Autre différence importante, les artisans des domaine viennent se servir dans le stock de matériaux du domaine et déposent leur production dans ce même stock. Si vous n’avez pas d’hôtel particulier pour stocker votre production en ville, les artisans des villes se fournissent et vendent directement au marché selon les conditions de prix que vous leur indiquez.

    De même, l’artisan des villes achète de la nourriture au marché sur son salaire pour se nourrir. L’artisan du domaine se sert sur les réserves du domaine. C’est donc à vous de faire attention aux stocks mais le coût global est moins cher. En plus de la nourriture, les artisans doivent renouveler de temps en temps leurs outils, que le joueur doit leur fournir. Un artisan peut disposer d’une certaine variété d’outils selon ce qu’il produit. Par exemple un forgeron consomme des marteaux, mais aussi des ciseaux à ouvrager lorsqu’il s’attelle des tâches plus délicates ou des limes lorsqu’il crée des objets tranchants. La durée de vie des outils dépend de la compétence des artisans qui les ont créés.

    Exemple d’artisans :
    – Forgeron
    – Tanneur
    – Tailleur
    – Ebeniste
    – Enchanteur
    – Cusinier
    – Chimiste
    – Ingénieur
    – Sculpteur
    – Herboriste

    //Les paysans//

    Les paysans travaillent sur les terres du domaine. En échange d’un petit salaire, ils produisent des matières de première nécessité comme la viande, le blé, le lait…

    On comptera aussi les mineurs qui extraient le métal et les minéraux des terres. A noter que certains gisements sont rares et que le joueur doit produire ces matières par alchimie ou les acheter au marché auprès d’un joueur qui a la chance d’en avoir trouvé sur son domaine.
    Les marchands

    Les marchands transportent les marchandises de marché en marché ou entre le domaine du joueur et les marchés. Plus le joueur leur procure une grosse caravane, plus ils peuvent transporter d’objets. Mais attention, les grosses caravanes attirent les convoitises. Il faut donc les défendre avec des gardes du corps. Les mercenaires peuvent être engagés en ville pour les longs trajets. Le joueur peut aussi entretenir sa petite armée personnelle.

    //Les pillards et les voleurs//

    Les pillards font des razzias sur les domaines à la demande de joueurs peu scrupuleux. Ils peuvent emporter une certaine quantité de marchandises, en fonction du nombre de pillards vivants à la fin de l’attaque. Les domaines les plus intéressants sont ceux qui défendent le mieux leur réservés, ce qui peut poser des problèmes à ces pilleurs.

    Les voleurs ont une capacité d’emport beaucoup plus faible mais peuvent se faufiler entre elles gardes sans se faire voir. Ils sont à préférer pour voler les objets de grande valeur.

    Une bonne technique pour se protéger des voleurs et des pillards est de cacher les objets les plus précieux. En fonction de la qualité de la cachette, le voleur aura beaucoup moins de chance de mettre la main dessus.

    Pour embaucher des voleurs ou des pillards il faut se rendre (ou envoyer un marchand) dans les bars louches de la ville. Le prix demandé est proportionnel à l’expérience des voleurs. Il y a un nombre définit de voleurs disponibles en ville qui varie en fonction de la politique de répression de la ville. Lorsqu’un voleur se fait prendre il se fait jeter en prison pour une durée déterminée par le bourgmestre. On trouvera plus de voleurs de qualité dans les villes où les joueurs y font plus souvent appel.

    Certaines villes font appel à la délation. C.a.d que les voleurs sont susceptibles d’avouer le nom du joueur qui a fait appel au lui, ce qui se traduit par une amende proportionnelle au méfait.
    Les gardes

    Le joueur peut embaucher des gardes qui défendent le domaine contre les pillards et ont une chance d’attraper le voleur. Les gardes consomment de la nourriture, une solde et cassent parfois leurs armes au cours des combats.

    En villes, seul les voleurs peuvent opérer.

    Les ateliers peuvent être protégés également par des gardes, des chiens ou encore des pièges qui ont l’avantage de ne pas coûter d’entretien mais sont plus cher à la création ou l’achat.

    La garde de la ville à également une chance d’attraper le voleur. Plus le bourgmestre investit dans la garde, plus la ville est protégée des voleurs.

    //Le bourgmestre//

    Le maire de chaque ville est élu tous les deux mois par les joueurs. Il peut régler les paramètres de la ville et communiquer la gazette.

    Les taxes du marché fournissent le budget de la ville. Il est possible de les régler sur certains produits pour les privilégier ou réduire leur attrait.

    Le maire peut aussi pratiquer le protectionnisme en taxant les importations.

    La garde permet de protéger la ville des voleurs et augmente son attrait pour les artisans.

    Les infrastructures comme l’eau, les bâtiments publiques, augmentent l’attrait de la ville pour les artisans et pénètrent aux joueur de trouver de meilleurs artisans au meilleur prix.

    Certains bâtiments, comme les guildes et les bibliothèques, attirent en particulier certaines professions d’artisans dans la ville et des environs.
    La gazette permet au maire de communiquer auprès de tous les joueurs de la ville.

    Les événements augmentent temporairement la popularité de la ville ce qui attire les artisans. Cela permet aussi à la ville d’apparaître dans la gazette des villes voisines, ce qui augmente sa visibilité pour les joueurs de ces villes. Certains événements peuvent accueillir des mini jeux ce qui attire les joueurs.

    Le maire doit designer trois adjoints pour l’aider dans sa tâche. Le maire décide des paramètres qu’il laisse régler à ses adjoints. En cas d’absence du maire plus de 3 jours d’affiler, le premier adjoint peut accéder à tous les paramètres, et ainsi de suite.
    Casinos

    Dans les villes qui l’autorisant, les joueurs fortunés peuvent monter des casinos. Les casinos sont constitués de mini-jeux dont le propriétaire règle les paramètres. Attention, les fonds du casino sont directement ceux du propriétaire. Posséder un casino est une source de profit mais aussi d’instabilité. En cas de problème pour payer un joueur chanceux mieux vaut avoir un partenariat avec une banque sinon u’ avertissement sera affiché pour les joueurs suivants jusqu’à ce que les dettes soient epongées.

    //Les banques//

    Les banques permettent d’attribuer des prêts à d’autres joueurs et de proposer des placements. Créer une banque demande un important dépôt de garantie donc seuls les joueurs les plus fortunés peuvent se le permettre.

    Lorsque le banquier prête de l’argent il prête avec des taux d’intérêt de l’argent qu’il crée par une écriture comptable (comme dans le système actuel). En échange, le banquier n’encaisse que les intérêts du prêt et la somme créée est détruite au fil du remboursement. Un joueur ne se connecte pas pendant un mois et n’a plus d’argent sur son compte, la dette est transférée à la ville et le banquier peut détruire la ligne comptable. A l’inverse, le banquer ne verse des intérêts sur les sommes déposées chez lui qu’aux joueurs qui se sont connectés une fois dans la semaine. Le banquier ne peut pas prêter plus que X fois le total de l’ argent déposé chez lui. L’argent déposé par les joueurs absents depuis plus d’un mois est gelé jusqu’à leur retour et ne compte pas dans cette somme.

    Le compte de la banque est séparé de celui du joueur qui ne peut récupérer qu’une partie des bénéfices au titre de dividendes. Une banque est une entreprise à part entière qui peut appartenir à plusieurs joueurs et dont les parts peuvent être mises en vente au marché. Le joueur majoritaire règle les taux. Si il est absent trois jours d’affiler le second prend la main avec toutefois une marge de manoeuvre interdisant les gros bouleversements.

    Lorsqu’une banque fait faillite, son administration est transférée au bourgmestre pendant un mois. Celui ci peut y injecter de l’argent de la ville et tenter de régler les taux. Le maire rend le contrôle lorsqu’il estime que la situation est stable et que les joueurs ont de nouveau confiance dans la banque. Si au bout d’un mois la situation n’est pas réglée, la banque est déclarée en faillite. Les épargnants perdent les sommes déposées. Les bénéficiaires des prêts remboursent jusqu’à ce que la ville récupére les sommes injectées puis les crédits sont annulés.

    //Les grands ateliers//

    Les ateliers peuvent accueillir plusieurs artisans. L’avantage est de diminuer les coûts de construction et de favoriser la montée en compétence des jeunes artisans au contact de leurs aînés.

    Lorsqu’un atelier construit en ville accueille six artisans ou plus, le joueur peut décider de le transformer en entreprise indépendante et de vendre des parts sur le marché.

    Dès lors, les comptes de l’atelier sont séparés des comptes du joueur qui perçoit un pourcentage sur les bénéfices. Le joueur n’est plus obligé de verser manuellement le salaire aux artisans, celui-ci est prélevé directement sur le compte de l’atelier.

    L’atelier est découpé en 1000 parts. Le joueur qui a le plus de parts détermine la production. Il est suppléé en cas d’absence par les joueurs qui le suivent dans la chaîne.