Un bassin comporte 3 robinets. Le premier le remplit en 4 heures, le deuxième le remplit en 6 heures et le troisième le vide en 9 heures. En considérant que les 3 robinets sont ouverts, au bout de combien de temps le bassin sera-t-il rempli ? Vous avez 2h.

Blague à part, après les maths, un peu d’histoire. L’origine du mot robinet est très animale : signifiant aussi coq en Allemand (hahn) et dans certaines parties de la France (jau), robinet proviendrait du prénom Robin… qui n’est autre que le mouton du Roman de Renart paru au Moyen Age. C’est aussi à cette époque que les fontaines étaient ornées de têtes de béliers ou de moutons, ovins que l’on appelle robins en moyen Français… Depuis, le mot robinet est passé dans le langage courant.

Khelza Cibien

La comparaison avec les animaux ne s’arrête d’ailleurs pas là puisque après les ovins, tête de lion, col de cygne, grue, serpent et autres becs de canard on fait leur apparition, à l’image du tableau « Le bain » d’Alfred Stevens :

L’eau n’étant pas disponible dans les foyers,  il fallait la chercher à la rivière, puis au puits. Les premiers robinets qui apparurent ne comportaient qu’une seule vanne : c’est en 1880 que Thomas Campbell invente le robinet mixeur, permettant de mélanger eau chaude et froide.

La fonction principale d’un robinet consiste à contrôler le passage d’un fluide, et il en existe plusieurs catégories pour y répondre; les récents modèles vont même au-delà des questions de débit : formes très travaillées voire sculpturales, robinet automatique, « dépliant », à LEDs, indiquant la consommation d’eau voire sa température…

Et peut-être avez-vous déjà entendu parler de ces deux modèles de Jacques Carelman, quelque peu particuliers… 

Si l’on peut moduler la température de l’eau en sortie de robinet, peut-être pourrons-nous un jour choisir le liquide qui s’en écoulera?

Histoire et image d’en-tête par Johann Paquelier.