Toboggan !

En voilà un drôle de nom… Quelle est son origine selon vous?

Toboggan provient de l’algonquin (langage d’Amérique du Nord) « otaban » ou « tabascan » signifiant « traîneau » ou « grande luge glissant sur une piste ». Utilisé à l’origine par les Amérindiens pour transporter leur marchandise en hiver, cet engin en bois ne comporte pas de patin pour glisser et se dirige assis à l’aide d’une corde. Il est reconnaissable par sa proue courbée lui donnant une forme de J.

Au Canada, l’armée l’utilise aujourd’hui pour le transport des patients, mais le toboggan est devenu principalement un objet de loisir. Modernisé, simplifié, il existe aussi en aluminium.

 

Plus classiquement, le toboggan que nous connaissons tous ressemble à cette piste en pente que l’on descend en glissant assis, ou à un tube, sorte de rivière artificiel dans les parcs aquatiques…

On ne vous souhaite pas d’utiliser les toboggans d’évacuation des avions, ni de finir dans une goulotte à gravats…

… mais plutôt de vous amuser avec l’une des installations de l’artiste Carsten Höller. En 2006, l’Allemand avait occupé la Tate Modern de Londres de cinq grands tubes métalliques pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Höller considère même les toboggans comme un véritable mode de transports pouvant aider à combattre le stress, la dépression et les autres problèmes de santé : c’est sans doute peut-être pourquoi on en retrouve désormais dans certaines entreprises…

Et pour les adeptes de questions existentielles telle « quelle forme doit avoir le toboggan pour être le plus rapide possible ? », voyez par ici…

Une histoire racontée par Johann Paquelier.

By | 2017-01-04T23:57:06+00:00 octobre 24th, 2011|Categories: A la découverte des objets, Objets d'aujourd'hui|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire