Des objets du passé incroyables…

… et pas forcément incongrus !
Si l’on a pu rêver grâce aux auteurs de romans d’anticipation, certains inventeurs sont allés plus loin en créant réellement leurs objets visionnaires, et plus particulièrement dans l’entre-deux-guerres.

Plongeons donc dans le passé : nous sommes en 1925, en Allemagne. On pense déjà recyclage, avec ces bouées fabriquées à l’aide de chambres à air de vélos !

Bouee de sauvetage avec des chambres a air de velo

Un an plus tard, c’est en Hollande que l’on découvre le pont pliant par L. Deth. Pratique pour le transport médical ou de troupes militaires puisqu’il tient dans une charrette…

Pont d'urgence extensible depliant

1932 : l’ancêtre du GPS ? Si celui-ci fut opérationnel pour tous en 1995, ce modèle s’apparente plus à un road-book : la carte défile automatiquement selon la vitesse du véhicule.

GPS du passe

Un accident, une maladie : difficile de rester assis, et de s’adonner à ce plaisir qu’est le piano. C’est 1935, en Angleterre qu’on inventa alors cet instrument permettant de jouer couché :

Piano pour jouer couche au lit

Couché, on peut l’être aussi pour lire tranquillement dans son lit… ce qui peut s’avérer désagréable pour la nuque. En 1936 et toujours en Angleterre fut conçue cette paire de lunettes permettant une lecture aisée, même couché. Cela peut rappeler les lunettes dédiées à l’escalade, facilitant le travail de l’assureur.

Une invention pour lire au lit

Incroyables n’est ce pas ? Découvrez-en d’autres ici et !

Une histoire racontée par Johann Paquelier.

Crédits image d’en tête : boredpanda

By | 2017-01-04T22:43:02+00:00 février 27th, 2013|Categories: A la découverte des objets, Objets d'hier|0 Comments

About the Author:

Laisser un commentaire