Bien pratique cet outil permettant de nous mouvoir verticalement… mais quand a t’il été créé ?
Point de date précise, il semblerait toutefois que l’échelle soit préhistorique comme en témoigne cette peinture rupestre provenant de la grotte des araignées, située dans la région de Valence (Espagne), et qui daterait de 8000 ans :

Si on croit apercevoir un assemblage de lianes, ce modèle aztèque plus récent (XIIème siècle) est lui aussi une combinaison, de liens et de bois cette fois.

En France, on la trouvait à cette même époque sous deux formes : classique comme ci-dessus, et une seconde où les barreaux traversent un fût…

… alors quand Afrique, on creuse directement des marches dans le tronc, à l’image de cette échelle dogon (peuplade du Mali) :

Aujourd’hui, une échelle est une structure comprenant des échelons enchâssés dans deux montants. En métal, aluminium, utilisant parfois du plastique voire de la corde, la voici sous sa forme la plus archétypale (qui n’a finalement pas changé de ses débuts !) :

D’autres modèles plus éloborés ont par la suite été créés : double, pour des travaux sans appui, coulissante pour aller encore plus haut, et télescopique, permettant un gain de place hors utilisation.

Certaines sont même capables d’adopter diverses positions !

Et d’autres ne vous mèneront pas très loin, comme cette pièce de Suzy Lelièvre :

Deux designers se sont penchés en 2007 sur cet outil. L’échelle Cima que voici est réalisée en carbone monocoque, pour un poids inférieur au kilogramme !

Et pour les superstitieux qui ne passent pas sous une échelle, l’explication se trouve ici

Une histoire racontée par Johann Paquelier.