Le design d’une plateforme web, comme tout projet de design, ne se limite pas à ses graphismes. Bien souvent on fait appel trop tard aux designer au risque de le coincer dans la conception des éléments qui garantiront une bonne expérience utilisateur. Cet article présente, résumées en deux phases, les grandes lignes à respecter pour donner à un projet de design de plateforme web toutes les chances d’aboutir à un résultat de qualité.

La construction de l’interface passe par une construction intelligente des possibilités d’interaction de l’utilisateur à la plateforme. Ce «dessin» de l’interface impacte très fortement les usages qui vont se développer sur la plateforme et doit être définie en amont de toute décision technique en collaboration avec les parties prenantes.

La première phase impliquant le design constitue donc le «dessin» de ce que sera l’interface. Il se fait généralement sur le papier ou sur des logiciels de maquettage. Cette phase implique toutes les parties prenantes qui se réunissent en équipe. Tout doit être passé en revue : volonté politique, solutions techniques, usages, esprit et fonctionnement de la communauté… Le rôle du designer dans cette phase est de stimuler, d’écouter et de synthétiser toutes les contraintes et besoins, puis d’imaginer sur le papier, en concertation avec l’ingénieur, quelle serait l’interface la plus adaptée. Il est aussi la voie des principes d’expérience utilisateur au sein de l’équipe.

La seconde phase consiste en la définition graphique de l’interface. Cette fois-ci on va s’attacher à définir l’aspect visuel dans tous ses détails. Les problématiques sont de plusieurs ordres :

  • Stylistiques : conditionne principalement le ressentit de l’utilisateur vis à vis de l’univers graphique qui lui est proposé et la cohérence avec l’identité de la marque. Comment les visuels donnent-ils une personnalité, un esprit, à la plateforme.
  • Ergonomiques, poussé dans les détails. Il s’agit par exemple de bien répartir et aérer les blocs dans l’espace pour favoriser la lisibilité.
  • Techniques : elle est moins importante que lors de la phase précédente, qui est structurante pour l’ingénieur, mais là aussi n’oublions pas qui programme in fines. Cette phase se fait donc aussi en concertation avec l’ingénieur.

Le designer assure par la suite un suivit du développement, puis il peut être appelé à intervenir lors de la vie de la plateforme lorsque celle-ci évolue.

Il peut y avoir un designer réalisant l’ensemble du projet ou un designer responsable de la phase 1 (architecte de l’information ou ergonome) et un graphiste réalisant la phase 2. La conception de l’interface d’une plateforme web sociale est très spécifique. Il est donc indispensable que le designer intervenant en phase 1 soit parfaitement au fait du fonctionnement d’un réseau social.