Rien que de l’eau, de l’eau de pluie, de l’eau de là haut… et un porte-parapluie rigolo.
Et si l’on commençait à se servir déjà de ce que la nature nous offre au quotidien ?
Portrait d’un objet à première vue basique mais également révélateur de bon sens, ou quand se promener en ville lors d’un jour pluvieux occasionne intuition et créativité…

Lutter contre le gaspillage de l'eau par Bricks Design

Un porte-parapluie porteur de message.

Pepin est un porte-parapluie adapté aux modèles classiques comme aux télescopiques.
Composé simplement de deux éléments, une canne en rotin et une partie inférieure en plastique thermoformé, cet objet conçu pour tous les intérieurs publics dénote par son esthétique atypique. Symboliquement, il nous rappelle un parapluie posé à l’envers…

£Recuperer eau de pluie selon Bricks Design

… mais sa fonction est tout le contraire ! En effet, si un parapluie est censé nous protéger des gouttes d’eau venues du ciel, Pépin a la particularité de pouvoir recueillir lentement celles-ci. L’eau de pluie présentant de nombreux bienfaits (gratuite, douce, abondante, …), utiliser ce liquide sain pour l’arrosage ferait ainsi le bonheur de nos plantes et fleurs…

Porte-parapluie Pepin par le designer Johann Paquelier

Tout comme la lampe PelaJ, Pépin est bien sûr un concept manifeste. L’eau étant une ressource naturelle à préserver car de plus en plus rare ou polluée, ce porte-parapluie original signifie par le détail, par l’anecdote que l’on peut l’économiser à tout moment.
Outre la réponse à un besoin comme ici le support de parapluies, le designer peut ainsi nous amener à réfléchir sur nos habitudes, usages, et comportements.

Domaines d’intervention :
– étude des usages autour du (porte-) parapluie
– génération de concepts
– conception et imagerie 3D avec intégration numérique dans l’image

© Johann Paquelier, modèle déposé.